Pages

mardi 22 mai 2018

Probable présence d'oeufs pour les faucons pèlerins de l'église River's Edge

On dirait bien que les faucons pèlerins de l'église River's Edge (Algo et Polly) ont franchi une étape que je ne pensais plus possible cette année, à savoir avoir des œufs! Les observations de relais et de longues présences du mâle au nid faites entre le 16 et le 18 mai suggèrent en effet que ces faucons pèlerins sont entrés dans une phase d'incubation. Cette phase aurait commencé après le 9 mai puisque aucun des signes n'était visible lors de mon observation ce jour-là. À titre de comparaison, en 2017 il avait été établi que Algo et Polly couvaient probablement des œufs les 26 et 28 avril; cette nidification avait malheureusement échoué.

Avant que Algo et Polly ne soient dérangés par les travaux de destruction/reconstruction de l'Échangeur Turcot, ceux-ci commençaient habituellement à couver à la fin mars: la nidification actuelle est donc très tardive (ils ne détiennent cependant pas le record de la nidification la plus tardive à Montréal: en 2016 Eve et Eole - les actuels faucons de l'Université de Montréal - avaient commencé à couver à l'incinérateur des Carrières entre le 20 et le 23 mai; et à ma grande surprise cette nidification avait produit 2 fauconneaux). Une autre particularité de la nidification actuelle d'Algo et de Polly est que seulement 2 accouplements ont été observés entre le 15 avril et le 15 mai: le 3 mai à l'Échangeur Turcot et le 11 mai à l'église River's Edge (si vous habitez près de l'église River's Edge et que vous avez vu des accouplements, merci de communiquer avec moi).

Comme l'incubation dure de 32 à 35 jours chez le faucon pèlerin, si la nidification de cette année réussit on devrait observer des signes de naissance (arrivée de nourriture au nid) quelque part entre le 10 et le 21 juin. En attendant, les faucons devraient être beaucoup plus difficiles à observer.

Pour une présentation des faucons pèlerins Algo et Polly et de leur arrivée à l'église River's Edge, voir cet article. Pour des nouvelles récentes d'Algo et de Polly, voir le groupe Facebook "Polly, Algo et Turcot"


9 mai:  l'incubation n'a pas débuté

Le nid a été surveillé par vidéo de 7h42mn03 à 8h47mn34, avec 2 interruptions de 6s et 14s respectivement. À 7h47 Algo arrive à l'entrée du nid avec une proie. Il disparait en partie à l'intérieur, du côté gauche (les observations de la semaine suivante montrent que le nid est situé à gauche de l'entrée). On entend une discussion. Algo quitte à 7h52 sans la proie.

Deux minutes plus tard Polly apparait avec la proie dans le bec et disparait dans la partie droite de l'ouverture. Il est 7h54mn21.

À 8h21mn59, Polly réapparait dans la partie droite de l'ouverture avec la proie dans le bec. Elle mange un petit peu puis retourne dans la partie droite de l'ouverture avec la proie à 8h24mn42. Elle en ressort sans la proie à 8h25mn31 puis s'envole à 8h26mn07. Aucun faucon ne rejoint le nid jusqu'au moment où j'arrête la surveillance à 8h47mn34. À mon départ Polly est toujours perchée sur l'église.

Il ressort de cette observation que s'il y avait des œufs ils n'était pas couvés de 8h25 à 8h47, et probablement pas non plus de 7h54 à 8h25: l'incubation n'avait donc très probablement pas encore commencé.


Le nid a également été surveillé par vidéo de 7h14mn42 à 7h38mn26. Ce qui a été observé ne change pas la conclusion faite plus haut. À 7h21mn05 un faucon non identifié arrive et disparait dans l'ouverture, on entend une discussion, puis à 7h23mn30  Algo quitte (dans la vidéo, les temps "6h21" et 6h23" sont incorrects, il faut lire "7h21" et "7h23" respectivement).


16 mai: premier signe d'incubation

Ce jour-là j'ai surveillé le nid de 6h38mn54 à 9h47mn38. Cependant pour différentes raisons (dont un écureuil qui a sauté sur la caméra qui filmait le nid!) il y a eu à plusieurs reprises des interruptions de quelques minutes dans la surveillance vidéo.

La surveillance a toutefois été quasi-continue de 7h12mn52 à 8h12mn56 (3 interruptions de 3s, 6s et 6s respectivement). Sur cette période, Algo est présent à l'intérieur de 7h48mn59 à 8h12mn56, soit presque 24 minutes. Il est arrivé à 7h48mn59, remplaçant Polly qui est sortie à 7h49mn44.

Si on admet qu'il n'y a pas eu d'entrée/sortie de 8h12mn56 à 8h18mn46, moment où la surveillance vidéo a recommencé, Algo était présent au nid bien plus longtemps, vraisemblablement jusqu'à 9h38mn04. Voici ce qui s'est passé. À 8h48mn35 Polly est arrivée, s'est postée devant l'entrée du nid, et s'est mise à appeler de façon intermittente.  Ce manège a duré jusqu'à 9h37mn14, moment où elle a disparu à l'intérieur. À 9h38mn04, un faucon non identifié réapparait et s'envole.


Après la fin de la surveillance vidéo, j'ai observé 2 faucons pèlerins interagir à l'extérieur de l'église d'une façon qui m'avait laissé penser qu'un des faucons pourrait être un intrus.  Le soir Christian Fritschi a fait une observation similaire plus troublante (s'il ne s'agissait pas d'une intrusion) puisque 2 faucons pèlerins ont apparemment quitté le secteur. Ces observations sont traitées plus en détail dans une prochaine section.

En soirée, Christian Fritchi a observé un relai vers 19h30, Polly remplaçant Algo.  Algo était possiblement au nid depuis 18h45, moment où Christian Fritschi a débuté son observation. Plus de détails et des photos sont disponibles ici.


18 mai: Algo présent au nid pendant 55 minutes

J'ai joué de malchance ce jour-là puisque peu après mon arrivée à 6h35 Algo a quitté le nid, remplacé par Polly. Il a fallu que j'attende jusqu'à 9h22 pour voir Algo revenir mais j'ai alors eu droit à un relai idéal: Algo est arrivé avec une proie à 9h22mn35, a appelé Polly qui est sortie du nid, a pris la place de Polly à 9h24m35 et en est ressorti à 10h19mn35 quand Polly est revenue. La surveillance vidéo permet donc d'affirmer que Algo était au nid pendant 55 minutes.

Polly est retournée au nid à 10h27mn02. Il y a donc eu absence au nid pendant 7mn27.



Interruption de couvaison ou 3ième faucon pèlerin?

À plusieurs reprises 2 faucons pèlerins ont été observés ensemble à l'extérieur. Il n'est pas clair s'il s'agissait d'Algo et de Polly qui s'offraient une petite pause, ou si un 3ième faucon pèlerin est impliqué. 

Observations du 16 mai

À 10h07 un faucon pèlerin se pose très brièvement sur la croix au sommet de l’église. L'utilisation de ce perchoir n'avait jamais été observée auparavant. Quelques instants plus tard, 2 faucons sont en vol qui semblent se poursuivre. Un faucon – présumément Polly  - se pose sur l’église. Ce faucon émet à plusieurs reprises un cri assez affirmatif que l’on entend généralement lors d’une intrusion. À un certain moment, le faucon en vol s’est positionné au-dessus du faucon perché comme s'il voulait s'accoupler  avant de s’éloigner et de disparaitre dans la direction du métro Villa-Maria. Malheureusement le faucon perché a profité d’un moment d’inattention de ma part pour disparaitre, il aurait été intéressant de savoir s'il a regagné le nid.

Après mon départ, Christian Fritschi a à nouveau observé un faucon pèlerin sur la croix au sommet de l'église. Mais cette fois-ci il a pu le photographier après qu'il se soit envolé et les photos (voir par exemple la photo ci-dessous) montrent clairement que le faucon est bagué à la patte gauche, comme l'est Algo. Il était alors 11h35. Le faucon a ensuite quitté en direction du métro Villa-Maria. Immédiatement après, à 11h36mn13, Christian Fritschi photographie Polly perchée sur l'église. Celle-ci s'est à son tour envolée vers le métro Villa-Maria à 11h40. Christian Fritschi a quitté peu après (lien vers la description de son observation).
Faucon pèlerin bagué à la patte gauche, agrandissement d'une photo de Christian Fritschi (crédit: C. Fritschi)

Commentaires L'observation de Christian Fritschi suggère que c'est Algo qui se perche sur la croix du sommet de l'église (je l'ai par ailleurs vu se percher sur une autre croix, moins haute, le 18 mai). À ma connaissance Algo est le seul faucon pèlerin né à l'université de Montréal qui a été bagué uniquement à la patte gauche, ce qui rend plutôt improbable l'hypothèse d'un intrus.  Mais s'il s'agissait bien d'Algo, cela signifie que les 2 membres du couple ont quitté l'église vers le métro Villa Maria, ce qui, dépendamment de la durée de leur absence, pourrait être un argument contre la présence d’œufs... En réalité un des faucons a pu facilement revenir au nid sans être remarqué (cela prend 3 à 4 secondes pour un faucon pour surgir de nulle part et entrer dans le nid); ou bien a pu revenir après le départ de Christian Fritschi.

Observations du 18 mai

Le 18 mai vers 10h05 mon attention est attirée par des cris de faucon pèlerin. J’aperçois alors un oiseau transportant une proie poursuivi par un autre oiseau! Je ne peux malheureusement pas confirmer que les 2 oiseaux étaient des faucons pèlerins. La surveillance vidéo prouve qu'Algo était au nid pendant ce temps.

Après la fin de ma surveillance vidéo, j'ai aperçu à 10h40 deux oiseaux de proie tournoyer au-dessus du quadrilatère délimité par les avenues Marcil, Oxford, Notre-Dame-de-Grâce et Côte-Saint-Antoine, se dirigeant vers le sud-ouest. Polly avait remplacé Algo au nid à 10h27. Toutes les possibilités sont ouvertes concernant l'identité des 2 oiseaux de proie.


À quoi s'attendre?

Les surveillances vidéo effectuées les 16 et 18 mai suggèrent que les faucons pèlerins couvaient des œufs.  En supposant que cela est bien le cas, il y a deux possibilités: soit l'incubation est menée à terme, soit la nidification échoue. Voici les signes à surveiller pour ces 2 éventualités.

La nidification réussit

Algo et Polly ne devraient être vus ensemble à l'extérieur qu'exceptionnellement et pour de courtes périodes jusqu'aux naissances.  Jusqu'à ce moment, un observateur peu patient ou inattentif  pourrait avoir l'impression que les faucons ont quitté l'église. Les naissances devraient survenir 32 à 35 jours après le début de l'incubation. Comme les fauconneaux sont presque immédiatement nourris avec de la viande fraiche il s'agira de surveiller l'arrivage de nourriture au nid quelque part entre le 10 et le 21 juin.

La nidification échoue

Les faucons abandonnent progressivement la couvaison et deviennent davantage visibles à l'extérieur. Souvent, les accouplement reprennent pour tenter de produire une autre couvée.


mercredi 16 mai 2018

L'église River's Edge, nouvelle demeure des faucons pèlerins de l'Échangeur Turcot

À la toute fin de mon plus récent article sur les faucons pèlerins de l'Échangeur Turcot, je mentionnais l'observation par Marcel Perez de 2 faucons pèlerins à l'église River's Edge le 3 mai. Depuis cette date, la quasi-totalité des tentatives d'observation à cet endroit a été rapidement couronnée de succès, que ce soit tôt le matin, durant la journée, ou en fin de journée. Une longue présence de la femelle a en outre été observée dans un endroit susceptible d'abriter un nid. Un accouplement a même été observé sur cette église le 11 mai. Les faucons pèlerins ont été identifiés comme étant Algo et Polly qui nichaient jusqu'à l'année dernière à l'Échangeur Turcot.

L'église River's Edge est située au 5567 chemin de la Côte-Sainte-Antoine à Montréal, entre les avenues Marcil et Old Orchard, pas très loin des stations de métro Vendôme et Villa-Maria. La distance entre cet endroit et l'Échangeur Turcot est d'environ 1,9km d'après Google Map.

Une grande partie des observations sur lesquelles cet article se base ont d'abord été décrites - et avec plus de détails ainsi que des photos - dans le groupe Facebook Polly, Algo et Turcot qui est consacré au suivi de ce couple de faucon pèlerin. Cet article couvre principalement la période du 3 au 11 mai. Des observations sont présentement effectuées afin de tenter de déterminer si les faucons ont des œufs.

Remerciements:
Mes remerciements vont à Christian Fritschi pour la création et la gestion du groupe Facebook mentionné plus haut ainsi que pour m'avoir informé de l'observation d'Alexandre Sheldon,  à Marcel Perez et à Christian Fritschi pour leurs observations, à Alexandre Sheldon pour ses réponses à mes questions concernant son observation du 1er avril, et finalement à Ian Barrett pour ses précieuses informations concernant la présence des faucons avant le 3 mai. Merci également à Marcel Perez et à Ian Barrett pour leur permission d'utiliser leurs photos.

Les faucons pèlerins Algo et Polly

Algo et Polly sont les premiers faucons pèlerins à être nés dans le nichoir de l'Université de Montréal. C'était en 2009. Ils sont donc frère et sœur!

La façon la plus simple de les distinguer est de regarder leurs pattes: Algo a une bague à sa patte gauche, Polly a une bague à sa patte droite.  En vol Polly est reconnaissable à sa patte droite pendante, résultat d'une blessure de jeunesse.
Algo, 5 mai 2018 (crédit: Marcel Perez)

Polly, 16 mai 2018


En 2011, le couple a été localisé à l'Échangeur Turcot près du centre récréatif Gadbois. Les faucons ont niché à chaque année à l'Échangeur Turcot, et ce jusqu'à l'année dernière. Leurs tentatives de nidification ont eu plus ou moins de succès:
  • En 2012, l'unique fauconneau est décédé avant son premier vol.
  • En 2014, 3 œufs sont pondus. Un œuf n'éclot pas, un fauconneau décède avant son premier vol, mais pour la première fois un fauconneau s'envole du nid! Il s'agit d'une femelle, nommée Samantha. Je me souviendrai toute ma vie d'une matinée passée avec elle sur le bord du canal Lachine, juste avant qu'elle apprenne à voler!
  • En 2015, 2 fauconneaux s'élancent du nid. Achille, un mâle, frappera la vitre de la piscine du Centre Gadbois au lendemain de son envol, ce qui lui vaudra une dizaine de jours d'hospitalisation et de convalescence à l'UQROP avant de pouvoir rejoindre sa famille. Sa sœur, Amazone, a été plus chanceuse lors de ses premiers vols. Fait intéressant: Algo et Polly l'ont élevé en partie au parc Georges-Saint-Pierre, pas très loin de l'église River's Edge.
  • En 2016, Algo et Polly donnent naissance à 3 fauconneaux. Malheureusement l'un d'eux meurt quelques jours plus tard, le 2ième disparait le lendemain de son premier vol et le 3ième est retrouvé mort après quelques semaines de vol. 
  • En 2017, l'avancée des travaux à l'Échangeur Turcot force le couple à travailler fort pour trouver un nouvel endroit où nicher.  Cette nidification a malheureusement échoué.
  • En 2018, Algo et Polly se sont accouplés à de nombreuses reprises à l'Échangeur Turcot en février et en mars avant de déménager à l'église River's Edge.
Le destin de ce couple de faucon pèlerin - obligé comme plusieurs autres résidents de Saint-Henri de trouver un nouveau chez-soi face à l'avancée du progrès - a été remarquablement bien traité dans le documentaire "Algo, Polly & Turcot" d'Alexandre Sheldon présenté en novembre dernier.

Rappelons pour terminer que le faucon pèlerin est une espèce protégée tant au niveau provincial (statut d'espèce vulnérable) qu'au niveau fédéral (statut d'espèce préoccupante; ce statut devrait toutefois être formellement retiré au faucon pèlerin d'ici la fin de cette année en raison du rétablissement de sa population). Sur l'ile de Montréal, une douzaine de nids à peine sont connus, incluant ceux de l'Université de Montréal (où 4 fauconneaux viennent tout juste de naitre et peuvent être suivis par caméra), de la Tour de la Bourse et du Pont Champlain.

 

Où les observer?

Les faucons pèlerins fréquentent la partie du clocher délimitée par le rectangle rouge dans la photo ci-dessous. Les faucons ont jusqu'à présent été observés sur toutes les façades à l'exception de la façade arrière. Le point rouge sur la photo indique l'emplacement du nid.

La photo suivante de Marcel Perez montre 2 perchoirs typiquement utilisé par les faucons sur la partie supérieure du clocher:
2 faucons pèlerins perchés sur l'église, 11 mai 2018 (crédit: Marcel Perez)

Les faucons pèlerins utilisent également l'espace situé légèrement sous la partie supérieure du clocher, comme le montre la photo suivante. Le faucon était en train de manger quand j'ai pris la photo.
Faucon sur une corniche abritée (dans le cercle rouge)

Le nid (ou plus exactement, l'entrée du nid) est situé sur la partie supérieure du clocher sur la façade avant de l'église, légèrement à gauche.
Faucon pèlerin à l'entrée du nid

En plus de l'église, les faucons pèlerins se perchent à l'occasion dans des arbres du parc Notre-Dame-de-Grâce ainsi que sur les antennes de la tour Girouard.
Faucon pèlerin sur la tour Girouard, 4 mai 2018




Détails des observations

Cette section résume les observations qui ont été faites entre le 3 et le 11 mai.  Pour chaque observation je fournis le lien vers la publication correspondante dans le groupe Facebook "Polly, Algo et Turcot". Cette publication contient généralement une description plus détaillée de l'observation ainsi que des photos. Les expressions "avant [de l'église]", "flanc gauche", "flanc droit" supposent que l'on regarde l'église depuis le chemin Côte-Saint-Antoine ou depuis le parc Notre-Dame-de-Grâce.

3 mai

Marcel Perez observe Polly perchée sur l'église en train de crier à 8h19. Ses cris deviennent des vocalisations lorsqu'un autre faucon pèlerin survole l'église et s'éloigne en direction de l'Échangeur Turcot. Lien.

4 mai

Polly est observée sur l'église vers 10h par Alexandre Sheldon.

Arrivé à 10h30, Marcel Perez aperçoit un faucon pèlerin qui s'éloigne vers l'Échangeur Turcot, tout en entendant des vocalises provenant d'un autre individu sur l'église. Ce 2ième faucon reste invisible. Lien.

À mon arrivée à 14h45 l'église semblait déserte mais un faucon pèlerin était perché sur l'antenne de la tour Girouard de l'autre côté du parc. À 15h23 j’aperçois de loin un faucon se poser sur l'église. En m'approchant j'entends de faibles vocalises provenant de l'église mais je ne réussis pas à localiser le faucon. Celui-ci profite d'un instant d'inattention de ma part pour s'envoler à 15h30. Il est allé se percher sur un arbre du parc, qu'il a quitté 3 minutes plus tard. Il a alors semblé remonter l'avenue Marcil. À 15h38 je remarque Algo en train de manger sur une corniche du flanc gauche de l'église. Lien.

5 mai

Marcel Perez résout le mystère du faucon invisible en observant Polly entrer au nid à 8h53. Elle y est rejointe par Algo. Polly ressort, suivi par Algo, qui après un séjour sur le flanc droit de l'église s'envole à 9h15 en direction de l'Échangeur Turcot.  Polly retourne dans le nid à 9h54. Un peu plus tard elle s'envolera vers l'est. Lien.

8 mai

À 18h55 à mon arrivée un faucon vocalise par intermittence devant le nid. Je constate sa disparition à 19h16. Moins de 2 minutes plus tard un faucon vient se poser sur le flanc droit. Il y reste jusqu'à 20h23 (soit après le coucher du soleil), moment où il quitte en direction de l'Échangeur Turcot. Lien.

9 mai

Compte tenu que j'ai possiblement raté un relai la veille vers 19h15, je décide de surveiller le nid par caméra. J'ai filmé le nid quasiment sans interruption de 7h15 à 8h45. Polly a passé un peu plus de 1h à l'intérieur, dont une grande partie du temps avec une proie qu'Algo est venu lui apporter. Algo n'est jamais entré complètement dans le nid et a quitté à 7h52 pour aller se percher sur le flanc gauche de l'église. Polly est apparue à 2 reprises à l'entrée du nid avec la proie dans le bec. À 8h26 elle s'envole sans la proie et va se percher sur le flanc droit où elle était toujours quand j'ai quitté à 8h49. La surveillance vidéo montre que le nid est resté inoccupé pendant au moins 21 minutes suite au départ de Polly.

Marcel Perez et sa femme ont effectué une observation de soir de 18h à 20h45. Ils ont vu un seul faucon perché sur l'église qui a disparu à la tombée de la nuit. Détails.

11 mai

À son arrivée à 16h34, Marcel Perez découvre Polly perchée au-dessus du nid. Algo arrive peu après et entre dans le nid. Polly le suit; des vocalises se font entendre. Les 2 faucons sortent et se perchent à des endroits différents sur l'église. Soudain Polly lance son appel. Algo arrive et s'accouple avec elle! Lien.
Accouplement, 11 mai 2018 (crédit: Marcel Perez)



Observations antérieures

Cette section fait état des observations de faucon pèlerin antérieures au 3 mai dans le secteur.

2 faucons pèlerins sur la tour Girouard, 4 janvier 2018

Ce matin-là j'ai retrouvé Polly avec un autre faucon pèlerin sur des antennes de la tour Girouard, située à l'intersection de l'avenue Girouard et de la rue Sherbrooke. Les 2 faucons ont quitté en direction de l'Échangeur Turcot. Pour plus de détails, consultez cet article.

Accouplement le 1er avril sur l'église

La première observation de faucon pèlerin sur l'église a été faite par hasard le 1er avril vers 9h30 par Alexandre Sheldon. Il s'agissait d'un accouplement! Les 2 faucons ont ensuite quitté en direction de l'Échangeur Turcot.  Christian Fritschi, Marcel Perez et moi-même (+ possiblement d'autres personnes) avons effectué de nombreuses visites dans ce secteur les jours suivants sans rien remarquer. Ma dernière visite remonte au 30 avril vers 19h après que j'eus observé un faucon pèlerin quitter l'Échangeur Turcot avec une proie qu'il venait de préparer en direction de l'arrondissement Notre-Dame-de-Grâce.

Faucon pèlerin très vocal dans un arbre le 20 avril

Cette observation a été effectuée par Ian Barrett, un résidant du quartier. Vers 15h10 le 20 avril, son attention a été attirée par des cris puissants. Il a fini par trouver l'auteur des cris - un faucon - dans un érablier argenté d'une propriété située au coin des avenues Marcil et Notre-Dame-de-Grâce. 
Faucon pèlerin dans un érablier, 20 avril 2018 (crédit: Ian Barrett)
M. Barrett voit et entend souvent des faucons émerillons dans le secteur mais les cris, ainsi que la taille et la forme de l'oiseau, étaient différents. Intrigué, il a envoyé ses photos à un ami ornithologue (qui avait notamment participé à l'installation de boites de nidification pour faucon pèlerin à la Tour de la Bourse) qui a identifié l'oiseau comme un faucon pèlerin.

2 mai: faucon pèlerin très vocal observé sur l'église

Le 2 mai, M. Barrett entend les mêmes cris puissants vers 18h. Cette fois-ci il découvre un faucon pèlerin perché sur l'église. Les photos qu'il m'a envoyé montrent un faucon pèlerin à 2 endroits différents, endroits où nous avons nous-même observés les faucons par la suite. Voici une de ces photos.
Faucon pèlerin sur l'église, 2 mai 2018, 17h58 (crédit: Ian Barrett)







vendredi 4 mai 2018

Echangeur Turcot: des faucons pèlerins difficiles à suivre

Presque un mois après la ponte d'un premier œuf par les faucons pèlerins de l'Université de Montréal (5 avril), il n'est pas clair du tout où Algo et Polly se dirigent. Cet article tente de faire le point sur la  situation de ces 2 faucons pèlerins..

Algo et Polly sont les 2 faucons pèlerins qui nichent à l'Échangeur Turcot. En raison de la déconstruction/reconstruction de cet échangeur, les différents endroits où ces faucons nichaient ont été obstrués afin de les inciter à déménager. Voir à ce sujet l'excellent documentaire d'Alexandre Sheldon.

Ces derniers temps les faucons pèlerins devenaient de plus en plus difficiles à observer mais ils n'avaient pas pour autant quitté définitivement le site. Il était encore plus rare d'observer les 2 faucons simultanément mais cela arrivait à l'occasion. Quant aux accouplements, le dernier observé remontait au 13 avril jusqu'à ce que j'en observe un ce 3 mai! Plusieurs attaques sur des corneilles ont également été signalées. Tous ces signes sont compatibles avec une nidification en cours; cependant s'il y avait un nid à l'Échangeur il est probable qu'il aurait été localisé.  Il est possible que les faucons n'ont pas encore commencé à nicher ou bien que cela se passe ailleurs. Dans ce dernier cas de figure, il est important d'identifier les directions de déplacement des faucons pour localiser le nid. Tous ces aspects et d'autres sont développés dans la prochaine section. La 2ième section décrit les observations du mois d'avril et de début mai chronologiquement.

Observations classées par thème

Pour plus de détails sur les observations mentionnées dans cette section, voir la section Chronologie.

Accouplements

Le premier accouplement a été observé le 14 février par Eric Gingras. Il y en a eu de nombreux autres par la suite. Les accouplements semblent avoir presque totalement cessé entre la fin mars et le début d'avril (ou bien ont continué ailleurs qu'à l'Échangeur Turcot?): à ma connaissance un seul accouplement a été observé en avril à l'Échangeur Turcot: le 13 avril par Robert Lussier. Mais le 3 mai, à ma grande surprise, j'en ai de nouveau observé un sur la cheminée de l'ancienne usine.

Un seul accouplement a été observé ailleurs qu'à l'Échangeur Turcot: à l'église River's Edge dans l'arrondissement NDG. Cette observation  a été faite par Richard Sheldon le 1er avril. Les faucons pèlerins n'ont pas été identifiés mais il fait peu de doute qu'il s'agissait d'Algo et Polly. L'église a été visitée à plusieurs reprises les jours suivants sans y remarquer de faucon pèlerin. Cependant, dans un développement tout récent, 2 faucons pèlerins ont été observés à cet endroit le 3 mai.


Attaques sur des corneilles

Plusieurs attaques sur des corneilles ont été observées ces derniers jours, apparemment toutes attribuables à Polly.
  • Le 2 mai un faucon pèlerin attaque une corneille sur le parking de Uhaul puis se perche sur un lampadaire à proximité de l'arbre où s'était réfugiée la corneille.
  • Le 3 mai, plusieurs incidents impliquant des corneilles ont été observés. D'abord une corneille est allée houspiller Polly alors qu'elle était perchée sur la cheminée de l'ancienne usine. Polly a ensuite plongé sur une corneille qui s'approchait de la cheminée. Finalement un peu plus tard Algo a crié alors qu'il survolait le nid de corneilles dans le conifère en face de Muzo.
  • J'ai eu connaissance d'au moins une attaque sur une corneille antérieure au 20 avril.
  • La cible de l'attaque par Polly le 23 avril dans la direction de l'ancien transformateur pouvait avoir été une corneille. En tout cas cette attaque était très similaire à celle observée le 2 mai.

Directions de déplacement

Dans les 4 directions cardinales! À noter que les directions qui suivent sont approximatives.
  • Une première direction de déplacement est celle de la rue de l'Église vers le sud. Il est fortement soupçonné depuis longtemps que ce couple de faucons fréquente le parc des Rapides, aussi cette direction n'est pas une surprise. Mentionnons à ce propos qu'un couple de faucon pèlerin a été observé le 23 avril après 18h sur le clocher de l'église située à l'intersection de la 6ième avenue et de la rue Edouard (rapport eBird). Cette direction de déplacement a été observée pour la dernière fois le 21 avril.
  • La direction opposée est celle de la rue Notre-Dame, vers le CUSM et l'église River's Edge pour ne nommer que ces lieux. Cette direction a été observée à plusieurs reprises ces jours-ci. À noter que comme des piliers dans cette direction servent de garde-manger, une partie des déplacements pourrait s'expliquer ainsi. Cette direction a été notamment observée les 20, 21, 27 avril. Le 30 avril un faucon transportant une proie qu'il venait de plumer est parti dans cette direction à 17h17. Le 3 mai Polly est partie dans cette direction à 6h48 mais cette fois j'ai pu la suivre aux jumelles jusqu'à la falaise Saint-Jacques; de son côté Algo est parti dans cette direction à 7h41.
  • La direction du canal, vers l'est. À plusieurs reprises un faucon a franchi l'Échangeur dans cette direction avant qu'il soit perdu de vue. Il est possible cependant que le faucon ait viré une fois de l'autre côté de l'échangeur. Le 26 avril après 19h, Polly a disparu dans cette direction. Le lendemain un faucon est arrivé à 18h40 de cette direction.
  • La direction du canal, vers l'ouest. Je ne me souviens pas avoir remarqué cette direction auparavant, excepté du temps de Shirley (Shirley est une femelle faucon pèlerin qui n'était pas indifférente à Algo...). Cette direction a été observée pour la première fois le 13 avril et à 2 reprises: le matin Algo et un autre faucon ont disparu dans cette direction dans ce qui ressemblait à une intrusion; puis le soir Algo a quitté dans cette direction après l'accouplement avec Polly observé par Robert Lussier.  Le 23 avril Polly a disparu dans cette direction pendant quelques minutes avant de revenir se percher sur le toit de l'ancienne usine et d'appeler. Le 3 mai, Algo est parti dans cette direction après s'être accouplé avec Polly à 6h30. Il est revenu approximativement de cette direction à 7h18.
Note: depuis le moment où j'ai commencé à écrire cet article, plusieurs observations ont été faites à l'église River's Edge, c'est-à-dire dans la 3ième direction.

Dortoirs

Chez les faucons pèlerins c'est la femelle qui couve les œufs durant la nuit. Déterminer où Polly dort, c'est donc déterminer où se trouvent ses œufs à supposer qu'elle en ait.Malheureusement il n'est pas toujours facile de déterminer qui est qui dans la pénombre...

Un faucon semblait utiliser des anciens garde-manger dans un pilier au nord de Côte-Saint-Paul en fin de journée (12 avril, 13 avril: Polly). Cependant le 23 avril Polly est entrée dans une de ces cavités au coucher du soleil mais en est ressorti aussitôt. Même chose le 27 avril, excepté que le faucon n'a pas été identifié.

Le 27 avril et le 2 mai, un faucon a rejoint les travées au-dessus de la rue Saint-Patrick plus de 15 minutes après le coucher du soleil. Cet endroit est utilisé depuis longtemps (une de mes observations date du 6 octobre 2017).

J'ai aussi constaté que les présences d'un faucon pèlerin dans l'heure précédant le coucher du soleil ont diminué au fil des jours:
  • 21 avril: Polly observée de 18h36 à 19h55.
  • 23 avril: Polly observée de 18h52 à 19h59.
  • 26 avril: Polly n'est observée que pendant 6 minutes sur la plage 18h28 - 19h45.
  • 27 avril: un faucon non identifié n'est observé que pendant 1 minute de 18h35 au coucher du soleil. En revanche au moins un faucon était présent après le coucher du soleil ce jour-là.
  • 2 mai: aucun faucon observé de 18h30 au coucher du soleil. En revanche un faucon a été observé après le coucher du soleil ce jour-là.

 

Observations des 2 faucons simultanément

L'observation simultanée des 2 faucons est une indication que l'incubation n'a pas commencé, ou bien que le nid est proche.

Le 3 mai, les faucons ont été observés ensemble simultanément pendant 10 minutes, à l'occasion d'un accouplement. Ce n'est pas incompatible avec la présence d’œuf. Si tel était le cas le nid se trouverait logiquement dans la direction où Algo est parti, c'est-à-dire la direction du canal vers l'ouest.

Les faucons pèlerins ont aussi été observés simultanément les 13 avril (accouplement),  19, 21 et 24 avril. Il est probable que les 2 faucons pèlerins étaient présents après le coucher du soleil le 27 avril.
 ,



Observations par ordre chronologique (du 1er avril au 3 mai)

Les observations citées ici ont pour la plupart été rapportées sur la page Facebook "Polly, Algo et Turcot". Le lien en regard de chaque observation mène vers la publication correspondante. Un grand merci à tous ceux qui ont partagé ainsi leurs observations.
 

1er avril: accouplement à l'église River's Edge

Un accouplement de faucon pèlerin a été observé à cette église par hasard ce jour-là vers 9h30 par Alexandre Sheldon (Alexandre Sheldon est le réalisateur du documentaire "Algo, Polly & Turcot", voir mon article). Les faucons n'ont pas été identifiés mais compte tenu qu'ils ont quitté en direction de l'Échangeur Turcot, il fait peu de doute qu'il s'agissait d'Algo et Polly.  L'église River's Edge est située au 5565 chemin de la Côte-Saint-Antoine en bordure du parc Notre-Dame-de-Grâce. À l'une des extrémités de ce parc se trouve la tour Girouard où j'avais observé Polly avec un autre faucon (qui était très vraisemblablement Algo) le 4 janvier. L'église River's Edge est située à un peu plus de 700 mètres du parc Georges-Saint-Pierre où Algo et Polly avaient pris soin de leur fille Amazone en 2015. Le clocher de cette église est visible depuis l'Échangeur Turcot.

1 - 5 avril

L'album de Robert Lussier contient quelques photos datées des 1er et 2 avril.

Un fort vent et une température froide rendent les observations difficiles. Michel Paquin n'a rien observé lors de son passage de 15h à 15h45 le 4 avril. Moi non plus le matin du 5 avril lors de quelques rapides passages entre 2 visites à l'église River's Edge.

De 17h45 à 19h45 cependant, profitant de conditions météo plus confortables, j'ai pu observer les 2 faucons. Algo a notamment visité un ancien nid de pigeon sur une travée au-dessus de la rue Saint-Patrick et Polly semblait apprécier le bloc de béton central sur le pilier nord du canal côté Côte-Saint-Paul où elle était encore quand j'ai quitté. Lien.

7 - 10 avril

7 avril (C. Fritschi): brève visite le matin avec vent fort: rien. De 16h30 à 18h, Polly seule sur la canalisation de la rue Saint-Patrick. Lien (avec photo)

8 avril , entre 14h et 18h (C. Fritschi et M. Perez):  1 faucon brièvement observé. Lien

9 avril, 8h15 à 10h30 et 11h30 à 12h15 (C. Fritschi, C. Meyer): rien
Polly aperçue en train de quitter dans la direction de la rue de l'Église vers 18h par Robert Lussier. Toujours pas revenue à 18h45.

10 avril, 17h30 à 18h30 (R. Lussier): rien.

11 avril

16h30 à 18h28 (M. Perez). Un faucon non identifié qui disparait dans un garde-manger, Polly accrochée au grillage d'un pilier (avec photos), Polly qui visite plusieurs lieux très rapidement: lien (avec photos)

12 avril

16h50 à 19h45 (C. Meyer). Observations principalement depuis la rue St-Patrick en raison de la. pluie. À 18h30 je suis sorti de mon abri pour jeter un coup d’œil au nord de Côte-Saint-Paul. J'ai alors découvert un faucon perché sur une canalisation verticale. À 18h49, il a appelé puis à 19h10 il a fortement vocalisé, d'une façon qui suggérait la présence d'un 2ième faucon. À 19h35 il a rejoint un ancien garde-manger dans le pilier J3. J'ai surveillé un peu plus attentivement ce secteur pour un éventuel nid les jours suivants mais sans succès. Lien.

13 avril

9h à 11h40 (C. Meyer). Rien à part une bref passage de 2 faucons pèlerins qui m'a fait penser à une intrusion. À 10h24 j'ai d'abord entendu des vocalisations. Puis un faucon est arrivé en vol, en provenance de la rue Notre-Dame, immédiatement suivi par un autre. Les faucons ont volé très rapidement entre les piliers en vocalisant. L'un d'eux a fini par se percher sur un pilier. L'autre a quitté dans une direction inhabituelle, c'est-à-dire vers le boulevard Monk. Le faucon qui s'était perché (qui n'était pas Polly puisque j'ai porté une attention spéciale aux pattes sans rien remarquer) est parti à sa suite. Je n'ai pas vu d'accrochage. J'estime que leurs trajectoires les amenaient à traverser le canal mais bien au-delà du pont Monk. Lien (avec enregistrement des vocalises).

17h45 à 19h30 (R. Lussier). Les 2 faucons sont arrivés vers 18h30 sur le bloc central du pilier nord du canal en provenance du sud, Algo avec une proie. Algo a fini par manger la proie pendant que Polly criait. Après avoir fini son repas, Algo a tenté un accouplement qui a échoué. Un accouplement réussi a eu lieu vers 18h50 sur un poteau près de Muzo. Algo a quitté la scène en longeant le canal vers Monk (approximativement la même direction que lors de l'évènement du matin!). Polly a quitté son poteau à 19h30 et a rejoint une cavité dans le 2ième pilier au nord de Côte-Saint-Paul. Lien avec photos

14 avril

11h45 - 13h44 (M. Perez). Algo observé et photographié entre 12h13 et 12h15 sur un poteau de Muzo. Il venait apparemment du sud et est reparti dans cette direction (avec virage vers l'est avant d'être perdu de vue). Il a également visité une travée. Lien

20 avril

16h45 - 18h45 (C. Fritschi). Polly est arrivée vers 17h depuis la rue Côte-Saint-Paul et est allée se percher sur le toit de l'ancienne usine où elle est restée pendant environ 5 minutes avant de disparaitre. Lien.

21 avril

18h36 - 19h55 (C. Meyer): les 2 faucons sont arrivés en même temps que moi, en provenance du sud et se sont apparemment perchés sur le pilier nord du canal côté canal. Après une discussion un faucon repart vers la rue Notre-Dame. À 18h39 Polly a rejoint la canalisation au-dessus de la rue St-Patrick. Elle y est restée jusqu'à 19h55, moment où elle s'est envolée vers les piliers au nord de Côte-Saint-Paul. Lien.

23 avril

2 faucons pèlerins  sont signalés sur eBird sur le clocher d'une église près du Parc des Rapides. L'observation a été faite quelque part entre 18h et 18h45. On ignore s'il s'agissait d'Algo et Polly. L'église ne semble pas pouvoir abriter un nid.  Lien.

18h48 - 19h59 (C. Meyer). À 18h52 Polly s'est perchée sur un lampadaire de l'autoroute. Elle s'est envolée à 19h30 et a attaqué quelque chose près du sol sur le terrain de Muzo vers l'ancien transformateur. Elle est revenue bredouille et s'est perchée sur un autre lampadaire. À 19h41 elle est partie au-delà du boulevard Monk, en restant du côté nord du canal. Elle est revenue quelques minutes plus tard et s'est perchée sur le toit de l'ancienne usine où elle s'est mise à appeler. À 19h56 elle a rejoint le bloc central du pilier nord du canal, côté canal. Elle s'est envolée à nouveau puis a rejoint l'ancien garde-manger dans le 2ième pilier au nord de Côte-Saint-Paul. Elle en est presque  immédiatement ressortie et est allée se percher sur le pilier suivant vers la rue Notre-Dame. Je l'ai perdu de vue alors que je me déplaçais dans cette direction. Lien.

26 avril

18h28 - 19h45 (C. Meyer): Polly est arrivée à 19h06 et s'est perchée sur un poteau en face de Muzo. Elle s'est envolée à 19h11 en direction du Centre Gadbois.

27 avril

18h35 - 20h17 (C. Meyer): À 18h39 un faucon pèlerin venant du côté est de l'Échangeur est arrivé et s'est posé sur le poteau en face de Muzo. Ce faucon est reparti moins de 1 minute après vers la rue Notre-Dame.
À 20h09, j'entends soudain des vocalises! Je réalise qu'un faucon est perché sur l'extrémité ouest du pilier sud du canal. Le faucon s'envole à 20h12, entre dans une cavité du 2ième pilier au nord de Côte-Saint-Paul, en ressort aussitôt et disparait du côté de la rue Saint-Patrick. À 20h17 je réalise qu'un faucon est de nouveau présent sur le pilier sud du canal. Il s'envole quelques instants plus tard et rejoint une travée au-dessus de la rue Saint-Patrick. Lien (avec vidéo).

30 avril

17h06 à 18h30, puis 20h à 20h30 (C. Meyer): à mon arrivée un faucon est en train de plumer une proie à l'endroit habituel sur le pilier nord du canal. Il quitte avec la proie à 17h17 en direction de la rue Notre-Dame en volant du côté est de l'Échangeur. Quand je l'ai perdu de vue il n'avait toujours pas viré vers les piliers. À 18h30 je décide d'aller jeter un coup d'oeil à l'église River's Edge mais je n'ai rien vu. Je suis revenu à l'Échangeur juste à temps pour tenter de répéter l'observation du 27 avril mais je n'ai rien vu.  Lien.

2 mai

9h56 à 20h26 (C. Meyer). En vue d'écrire cet article j'ai décidé de frapper un grand coup: 10h30 d'observation constitue un record personnel que je n'ai pas l'intention de battre prochainement! À mon arrivée un faucon pèlerin était perché sur le bloc central du pilier nord du canal mais du côté Côte-Saint-Paul. Le faucon s'est envolé et a attaqué une corneille dans le parking de UHaul. Il y a eu une poursuite à travers les piliers puis la corneille s'est réfugiée dans un arbre alors que le faucon se plaçait en embuscade sur un lampadaire de l'autoroute. La corneille a fait mine de quitter l'arbre mais elle y est tout de suite revenue. Constatant que le faucon ne réagissait pas, la corneille s'est enhardie et a volé jusqu'à l'arbre suivant dans la direction du boulevard Monk. Le faucon n'a pas bronché. Un petit moment d'inattention de ma part et je constatais à 10h06 que le faucon avait quitté son lampadaire. Je me suis immédiatement retourné vers la corneille pour constater qu'elle avait été rejointe par une congénère. 2 minutes plus tard je remarquais 2 oiseaux de proie qui planaient dans le ciel et qui ont disparu de ma vue derrière l'Échangeur.

Je n'ai plus vu de faucon pèlerin du reste de la journée. Cependant après le coucher du soleil j'ai pu en voir un rejoindre son dortoir au-dessus de la rue St-Patrick (20h26). Lien.

3 mai

6h15 - 10h (C. Meyer). À 6h25 des vocalises attirent mon attention successivement sur la cheminée de l'ancienne usine et sur le pilier sud du canal: les 2 faucons étaient là. Polly a rejoint Algo sur la cheminée et un accouplement a suivi à 6h30! (le dernier accouplement observé remontait au 13 avril). Après cet accouplement, Algo est resté quelques minutes auprès de Polly avant de quitter dans l'axe de la rue Saint-Patrick en direction ouest à 6h35.

Une corneille a alors brièvement houspillé Polly  avant de battre en retraite quand Polly a commencé à donner de la voix. Puis à 6h48 Polly a piqué sur une corneille qui approchait de la cheminée, avant de s'éloigner vers la rue Notre-Dame. J'ai pu suivre Polly aux jumelles jusqu'au parc Georges-Saint-Pierre dans l'arrondissement Notre-Dame-de-Grâce.  J'ai signalé le déplacement à Christian Fritschi et Marcel Perez. Aucun des deux n'était disponible sur le moment mais 2 heures plus tard Marcel Perez a pu observer 2 faucons pèlerins sur et au-dessus de l'église River's Edge.

À7h18 j'ai la surprise d'entendre un faucon pèlerin crier au-dessus de moi! Le faucon qui m'a survolé est allé se poser sur l'extrémité ouest du pilier sud du canal où il s'est mis à plumer une proie. Le faucon s'est avéré être Algo et les cris que j'avais entendu s'adressaient probablement aux corneilles dont il venait de survoler le nid. À 7h28 Algo est allé déposer sa proie dans une corniche du pilier nord du canal puis a quitté vers la rue Notre-Dame. Je l'ai retrouvé sur un lampadaire. Il a quitté à 7h41 en direction approximativement du CUSM. Lien


8h19 - 8h44 (M. Perez): lorsqu'il est arrivé à l'église River's Edge, Marcel Perez y a trouvé un faucon pèlerin qui vocalisait. Un 2ième faucon pèlerin est par la suite passé au-dessus de l'église sans s'arrêter, volant vers l'Échangeur Turcot. Après quelques instants le faucon pèlerin perché sur l'église - qui a été identifié comme étant Polly - a cessé ses cris. Polly a ensuite profité d'un moment d'inattention pour disparaitre. Lien.











 


 


samedi 21 avril 2018

4 oeufs pour les faucons pèlerins de l'Université de Montréal

La nouvelle femelle faucon pèlerin de l'Université de Montréal a pondu 4 œufs du 5 au 12 avril 2018. Cette femelle avait pris le contrôle du site de l'Université de Montréal en juin dernier en chassant Spirit, qui avait régné sur le campus de 2008 à 2017. Elle y a retrouvé Eole, qui était à la fois fils et conjoint de Spirit. La nouvelle femelle est selon toute probabilité Eve, qui avait niché avec Eole à l'incinérateur des Carrières en 2014 et 2016 (2 fauconneaux) et à l'église Saint-Marc en 2015 (4 fauconneaux).

Les 4 œufs le 13 avril à 15h09 (crédit: Faucons de l'UdeM)

La ponte

Rappelons  que le nid est suivi par caméra (qui était principalement opérée par Richard Dupuis pendant la période concernée). Cette caméra (comme beaucoup d'autres) est surveillée par des amateurs dans le monde entier. Ces amateurs publient à l'occasion des séquences captées par cette caméra dans des forums tels que Bird Cams Around the World (BCAW). Dans la chronologie qui suit, quand la ponte a été captée par la caméra, la vidéo au format Facebook est celle publiée par Richard Dupuis alors que la vidéo au format Youtube est publiée par un(e) amateur.


Transition de l'église Saint-Jean-Baptiste vers le nichoir

Malgré son déménagement à l'Université de Montréal l'été dernier, Eve a continué à dormir à l'église Saint-Jean-Baptiste durant l'hiver (article à venir), à 3,40km de l'université. Quelques jours avant la ponte, la femelle faucon pèlerin commence à dormir au nid. La transition de l'église Saint-Jean-Baptiste vers le nichoir pour passer la nuit a renforcé la théorie que Eve est bien la nouvelle femelle de l'Université de Montréal.

J'ai observé la dernière fois un faucon pèlerin à l'église Saint-Jean-Baptiste en fin de journée le 25 mars. Le faucon est arrivé à 19h12 en provenance du Mont-Royal (coucher du soleil à Montréal ce jour-là: 19h13).
Faucon pèlerin à l'église Saint-Jean-Baptiste, 25 mars 2018 à 19h13

Le 27 mars, lors de ma visite suivante, aucun faucon n'était présent au coucher du soleil à cette église. Ce jour-là le ciel était très couvert avec un peu de pluie. Logiquement le faucon aurait même du arriver avant le coucher du soleil. Par précaution j'ai poursuivi la surveillance jusqu'à 30 minutes après le coucher du soleil. Cette absence me semblait suffisamment significative pour que je la signale sur ma page Facebook.

Le lendemain 28 mars, Eve passait sa première nuit dans le nichoir.

Elle ne semble pas avoir passée la nuit suivante au nichoir cependant (en tout cas à 22h le 29 mars le nichoir était vide). Ni la nuit du 30 mars. Ce soir-là je l'ai vue quitter l'université à 19h49 en direction de l'École Polytechnique, qui est aussi approximativement la direction de l'église Saint-Jean-Baptiste.

Le 31 mars elle recommençait à dormir au nichoir.
Eve au nichoir le 31 mars à 23h59 (crédit: Faucons de l'UdeM)
Elle y a également passé la nuit les 1er et 2 avril. Petite parenthèse le 3 avril où elle a possiblement dormi ailleurs qu'à l'université (la caméra ne semble pas avoir enregistré sa présence).  Le 4 avril elle passait à nouveau la nuit au nichoir. À partir du 5 avril la question ne se posait plus puisqu'elle avait des œufs à protéger.


Les accouplements

De nombreux accouplements ont précédé la ponte des œufs.  Le premier accouplement a été observé le 27 février. Le 3 mars 4 accouplements ont été filmés par la caméra. Pour la période du 27 février au 4 mars, voir cet article.

Le dernier accouplement certain a été observé le 12 avril à 6h45. Détail intéressant: cet accouplement a précédé de 15 minutes la ponte du dernier œuf!

Une dizaine d'accouplements ont été photographiés par les 2 caméras de Faucons de l'UdeM.  En voici deux:

Accouplement le 20 mars, 8h14 (crédit: Faucons de l'UdeM)
Accouplement capté par la caméra du bureau d'Eve Belisle (crédit: Faucons de l'UdeM)

Plusieurs vidéos (format Facebook) ont été publiées sur la page de Faucons de l'UdeM: 27 février, 4 mars, 17 mars, 19 mars, 20 mars23 mars, 24 mars, 31 mars, 2 avril, 7 avril,

Dans la catégorie Humour, je recommande cet accouplement raté publié sur le forum BCAW!


Comparaison avec les années précédentes

Voici des liens vers les articles similaires dans mon blogue depuis la création de celui-ci:

Note: cet article a été publié le 13 mai 2018.

lundi 19 mars 2018

Mais où Polly passe-t-elle son temps? Une possible réponse

Dans mon article précédent, j'avais raconté comment les choses avaient très vite pris une tournure intéressante quand Polly était arrivée à l'Échangeur jeudi (accouplement puis surtout la visite au complexe récréatif Gadbois). Mais lors de la plupart de mes visites, Algo était seul à l'Échangeur Turcot. Par exemple samedi j'étais présent à l'Échangeur de 14h35 à 16h25: Algo n'a pas bougé de son pilier pendant toute la durée de ma visite mais Polly ne s'est jamais montrée. Dans la mesure où c'est Polly en dernier recours qui choisira l'endroit où pondre ses œufs, il est évidemment intéressant de connaitre les endroits qu'elle fréquente.

Ces endroits peuvent être pas mal distants - on soupçonne en particulier que ces faucons fréquentent le parc des Rapides situé à environ 3kms de l'échangeur. Mais c'est tout proche de l'Échangeur que j'ai trouvée Polly. Plus précisément sur la façade de l'ancienne usine qui donne vers la rue Galt. Elle était alors en compagnie d'Algo.


Polly était présente à cet endroit de 16h35 (moment où je l'ai découverte) à 17h50 (moment où elle s'est envolée en direction de l'échangeur). Elle a vocalisé à plusieurs reprises pendant qu'Algo était présent.

Un édifice largement utilisé par les faucons

L'édifice est connu sous le nom de complexe Dompark. Construit en 1908 puis agrandi à plusieurs reprises, il s'agissait à l'origine d'une usine de textile. Il abrite de nos jours des lofts commerciaux. Le toit de cet édifice ainsi que sa cheminée figurent parmi les perchoirs favoris d'Algo et de Polly. Mais je ne les avais jamais vus se percher en-dessous du niveau du toit.

Polly était perchée sur le toit d'une excroissance du bâtiment (le parallélépipède blanc sur la photo ci-dessous) - possiblement une cage d'escalier. À noter l'absence de fenêtre à proximité sur la bâtisse qui pourrait faire de ce lieu un endroit potentiellement intéressant pour nicher, si ce n'est de l'absence d'un toit pour protéger les œufs.


Il n'est pas clair depuis quand Polly fréquente cet endroit. Cependant un passant m'a indiqué avoir remarqué un faucon perché sur une bouche d'aération de cette façade ce samedi.

Une capture par Algo

Beaucoup de petits oiseaux fréquentaient ce secteur dont plusieurs qui disparaissaient dans de petites ouvertures sous le toit. Peu après 17h l'un d'eux a longé la façade. Algo - qui était alors perché sur une extrémité de tuyau - n'a eu aucune difficulté à le capturer. Une capture silencieuse, la victime ne s'est probablement rendue compte de rien. Algo a disparu avec sa proie et je ne l'ai plus revu à cet endroit.

Autres observations en vrac

  • Je suis arrivé à l'Échangeur vers 15h30. De 16h09 à 16h11, Algo a exploré l'échangeur depuis la rue Saint-Patrick jusqu'aux piliers proches de la rue Notre-Dame avant de disparaitre du côté de la rue Saint-Patrick. Un peu plus tard j'ai cru voir un faucon en vol derrière l'ancienne usine. C'est ce qui m'a amené à jeter un coup d’œil dans ce secteur et à découvrir les 2 faucons.
  • Les faucons ont tenu une rencontre bruyante sur un pilier au nord du chemin de Côte-Saint-Paul vers 18h20. 
  • Ils se sont ensuite déplacés vers la rue Saint-Patrick où Algo a par 3 reprises tenter d'attirer la femelle par ses cris vers un endroit situé sous la structure.
  • Il y a eu plusieurs tentatives d'accéder à des endroits obstrués durant ma visite.
  • Après le coucher du soleil un faucon était occupé à manger sur le pilier nord du canal. 
  • Je n'ai observé aucun accouplement. Il est possible cependant qu'un accouplement ait eu lieu avant ma découverte du couple, notamment juste avant l'exploration frénétique des structures par Algo vers 16h10. Dans la mesure où les faucons couvraient une grande distance - de la rue Galt jusqu'à vers la rue Notre-Dame, il n'est pas exclu non plus qu'un accouplement ait eu lieu entre 17h50 et 19h30 alors que j'étais trop loin pour l'observer. 







vendredi 16 mars 2018

Un faucon pèlerin sur le toit du complexe récréatif Gadbois

Hier un faucon pèlerin a passé une vingtaine de minutes perché sur le bord du toit du complexe récréatif Gadbois à la hauteur de l'entrée principale. En 5 ans d'observations à cet endroit je ne me souviens pas avoir déjà vu un faucon pèlerin adulte sur le complexe récréatif. Basé sur les observations qui ont précédé cet évènement il s'agirait de Polly.




Accouplement et départ de Polly vers le complexe Gadbois

Quand je suis arrivé à 13h35, Algo était perché sur la canalisation de la rue St-Patrick. Polly est arrivée à 14h en vocalisant fortement et s'est perchée sur la canalisation. Algo s'est envolé et a visité un endroit susceptible de devenir leur nid. Après la 2ième visite d'Algo à cet endroit j'ai pu observer un accouplement à 14h04.


Algo est ensuite allé se percher sur une canalisation au sud de la rue Saint-Patrick. Il s'agit de la canalisation qui l'an dernier était utilisé par les faucons comme point d'attente avant de relayer le partenaire sur les œufs.  À  14h12 les cris de la femelle m'ont signalé qu'Algo s'était envolé. Il est parti en direction du complexe Gadbois.

À 14h28, Polly part à son tour vers le complexe Gadbois. Son vol était très bas. Malheureusement un semi-remorque est passé juste à ce moment-là, ce qui m'a empêché de voir où elle est allée. Alors que j'étais déjà en mouvement pour rejoindre le complexe Gadbois, j'ai noté qu'un oiseau venait de se percher sur un arbre entre le complexe récréatif et le canal.

Faucon pèlerin sur le toit du complexe Gadbois

En marchant sur la rue Cote-Saint-Paul vers le complexe Gadbois, je jetais un coup d’œil sur les arbres mais aucun oiseau n'était visible. Ma première photo du faucon sur le toit date de 14h31.



L'homme qui le photographiait m'a dit qu'il avait vu le faucon arriver de la direction du canal et se poser sur le toit.

À aucun moment je n'ai entendu de cri. Le faucon s'est envolé à 14h51 en direction de l'échangeur Turcot, a passé sous le nouveau pont et, arrivé de l'autre côté, a viré vers la rue Notre-Dame. Je n'ai pas réussi à le retrouver.

Le faucon est donc resté 20 minutes sur le bord du toit. Il ne paraissait pas stressé. Il a consacré une partie de son temps à tenter de régurgiter une boulette comme le montre la vidéo ci-dessous.


 

Un premier pas vers l'adoption du nichoir?

L'observation d'un faucon pèlerin sur le complexe récréatif Gadbois est intrigante puisque cet édifice abrite un nichoir pour faucon pèlerin,  installé à la fin 2016.


Au printemps 2016 Algo et Polly semblaient vouloir adopter un nichoir semblable installé sur un pilier de l'échangeur (ce nichoir a depuis été retiré) mais ils se sont finalement  repliés sur leur ancien nid.  Pour l'instant aucun signe n'indique que le nichoir actuel est considéré par les faucons pèlerins pour y élever leur famille. La présence d'un faucon pèlerin sur le toit du complexe Gadbois ce jeudi est néanmoins intrigante. Il faudra voir ces prochains jours si d'autres visites peuvent être documentées, puis observer une visite du nichoir lui-même. Mais même si on en arrivait là, l'année 2016 montre que rien n'est gagné tant qu'il n'y a pas eu de ponte. On sera peut-être bientôt fixé puisque ces faucons avaient l'habitude de pondre en mars (avec l'exception notable de l'an dernier où il avait fallu attendre la deuxième moitié d'avril pour le premier œuf).